articles·Le club·reflexion

Conseils pour changer de club

Cavalière de l’Ouest aborde aujourd’hui un sujet encore trop tabou dans le milieu équestre. Le changement de club. Pour beaucoup de cavaliers, changer de club s’apparente à une réelle rupture avec le club d’origine alors que dans d’autres sports, les changements sont fréquents et banalisés.

A  quel moment doit-on envisager de changer de club ? 

  • En cas de mésentente avec son coach/directeur : la raison la plus fréquente. La mésentente peut porter sur la vision de l’équitation, ou tout simplement une incompatibilité de caractère qui, si elle n’est pas explicable, est tout à fait légitime.
  • En cas de mésentente avec d’autres cavaliers : touche particulièrement les adolescents pour qui le club n’est pas seulement une école mais également un endroit où l’on se retrouve avec une bande d’amis. Les disputes peuvent alors entrainer un changement de club (voir dans certains cas, un arrêt de la pratique, le dit cavalier n’osant pas changer) 
  • Lorsque l’on voit sa progression freinée ou pas assez importante par rapport à ses objectifs. 

5 conseils pour changer de club en toute sérénité 

1 – [AVANT DE PARTIR]  Il faut se renseigner sur les clubs qui peuvent potentiellement être intéressant par rapport aux objectifs et au programme que l’on se fixe :
– Est-ce que l’on préfère un club avec de nombreux chemins de randonnées ou un club plus axé compétitions ?
– Combien de kilomètres suis-je prêt à faire ?
–  Quels sont les tarifs appliqués ? La différence vaut elle le coup ?
etc (un article est en préparation sur les critères à prendre en compte). Si l’on part du premier club c’est que celui-ci ne nous convient pas, il est donc bon de se poser calmement la question : qu’est ce que je cherche et quel serait mon club idéal (en sachant qu’un club parfait n’existe pas !) ?

giphy.gif

Pour rechercher des clubs, tu peux te servir du bouche à oreille et de la réputation des clubs mais également du site de la FFE ou d’annuaires en ligne comme par exemple nos centres équestres.

2 – [AVANT DE PARTIR] Une fois le club trouvé, il est préférable d’aller faire une séance d’essai dans le club. De nombreux clubs proposent une séance gratuite ou à tarif réduit et si ce n’est pas le cas, il est tout de même préférable de faire une séance. Durant cette séance, essayez de poser les questions qui vous semblent importantes.

WOpf0Sf.gif
Dans ces circonstances tu as le droit d’essayer !

3 – [LA « RUPTURE »] Une fois le choix arrêté, pensez à faire les choses correctement pour éviter toute vexation. Allez voir votre ex-coach et expliquez lui les raisons de votre départ. Si c’est à cause de lui, profitez-en pour mettre les choses à plat, si c’est un différentiel d’objectifs et de vision du sport, il comprendra !
NB : Bien souvent, les cavaliers ont peur de vexer leurs coachs. Mais si le club est plus CSO et que vous voulez faire du dressage, qui peut vous blâmer ? Chacun à sa vision de l’équitation et  avec plus de 5000 centres équestres, personne ne devrait se sentir lésé. 

gallery-1462115295-obama-mic-drop.gif

4 – [L’ARRIVÉE] Pour le premier cours, si vous êtes assez timide, vous pouvez demander à quelqu’un de venir avec vous pour vous soutenir et vous rassurer.

tumblr_n4n39akbuL1req0yeo1_500.gif

5 – [S’INTÉGRER] Il est difficile de s’intégrer dans un groupe. Pour tenter une approche, pensez à venir un peu en avance et à rester un peu à la fin. Au départ, si vous vous sentez seul, vous pouvez venir 45 minutes avant le début de votre cours, cela vous laisse le temps de préparer tranquillement et si l’occasion se présente, de parler aux cavaliers/coachs etc… A la fin du cours, vous pouvez également rester une bonne demi-heure, le temps de desseller tranquillement et s’occuper de votre monture du jour. En plus d’accroître les occasions d’aborder les cavaliers, restez à vous occuper des chevaux, voir même donner un coup de main, montre que vous êtes un cavalier soigneux et soucieux du bien être des chevaux et c’est un vrai plus pour s’intégrer !

2Community-grouphug.gif

J’espère que cet article peut être utile

à bientôt !

 

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Conseils pour changer de club »

  1. Wouhou, j’ai toujours un compte WordPress, c’est la petite découverte du jour, qui permet de discuter plus facilement, quand même 🙂

    Enfin. Tout ça pour dire que lire cet article m’a fait beaucoup de bien, je m’y suis retrouvée complètement ! Je n’ai dû changer qu’une seule fois de club parce que je ne m’y sentais plus à ma place (et les critiques ont été nombreuses après mon départ…) ; mais je change très souvent de club en ce moment du fait de mes déménagements quasiment annuels, et je me retrouve dans les différentes étapes citées dans cet article. Surtout pour tout ce qui concerne la recherche de centre équestre… C’est un véritable casse-tête, chaque année ! Surtout lorsque j’arrive dans une zone où je ne connais absolument personne. Dans ce cas, c’est encore plus compliqué, parce que je sais que je me lance (presque) sans filet.

    En tout cas, j’en profite pour ajouter que lorsqu’on quitte un club par « obligation », alors qu’on s’y sentait bien, etc., c’est franchement pas facile. On sait toujours ce qu’on laisse, jamais ce qu’on va retrouver ;)…

    Bref, un petit plaisir de lire cet article… qui me rappelle que je dois retrouver un club pour la rentrée. Glups.

    Aimé par 2 people

    1. Je suis passé faire un tour sur ton blog 🙂
      Oui, c’est vrai que je n’ai abordé dans cet article que les départs « volontaires » et pas du tout les départs suite à un déménagement etc… Erreur de ma part ! 🙂
      Merci ça me touche ! Bon courage pour tes recherches, j’espère que tu trouveras la perle 🙂

      J'aime

  2. J’ai changé une fois de club, l’avantage étant que nous étions un certain nombre à partir ! Mais je comptais partir quand même. Je voulais découvrir le CSO, & j’étais dans un club qui détestait ça, qui faisait de l’endurance & du western !

    Ensuite quand j’ai quitté le second club, j’étais dégoûtée du cso, je me rendais compte de certaines choses qui n’allaient pas dans mon sens donc j’ai arrêté.

    Maintenant je monte uniquement en cours particuliers avec mes chevaux personnels & je monte avec des gens compréhensifs qui vont pas te faire la tronche si t’as pas monté avec pendant quelques temps ou si t’as « osé » monter avec quelqu’un d’autre 🙂

    Aimé par 2 people

    1. Tu as bien raison d’avoir changé ! 🙂 Je vois très bien ce que tu veux dire et c’est un petit peu insupportable les clubs qui se vexent parce que tu as l’audace d’aller faire un stage ailleurs pour progresser 🙂 L’avantage quand tu as ton cheval c’est que tu es plus libre de choisir le coaching que tu préfères 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s