articles·concours

Les figures de dressage (2/2)

On revient cette semaine pour la deuxième partie : qu’est ce qu’une figure de dressage réussi ? Je te laisse allez ici si tu n’as pas lu la première partie ! 


La cession à la jambe 

Lors d’une cession à la jambe le cheval se déplace latéralement (= marche de côté) mais également se déplace vers l’avant avec un contre-pli (le bout du nez regarde dans la direction d’où l’on vient). Il n’y a pas d’incurvation. Il correspond au « croise papatte ».

Capture d’écran 2016-09-14 à 13.11.54.png

Ce que regarde le juge : Le cheval doit rester parallèle à la piste de départ avec les épaules très légèrement avant les hanches. Jamais les hanches doivent dépasser les épaules. Le mouvement vers l’avant doit être continue et l’impulsion conservée. Le juge regarde donc : l’impulsion et l’activité du cheval, la correction du mouvement (hanche/épaule et croisement des membres), la précision du tracé, l’attitude du cheval (pas de cheval qui s’ouvre ou se creuse lors de la cession), le parallélisme à la piste et la régularité du mouvement.

defauts-cession.JPG
©riderpassion

L’appuyer : 

images-2.jpeg
Appuyer vu de face ©le site cheval

L’appuyer peut ressembler à première vu à une cession à la jambe (mais il n’en est rien). Lors d’un appuyer le cheval se déplace latéralement mais également se déplace vers l’avant avec une légère incurvation (le bout du nez regarde dans la direction d’où l’on va). L’avant précède encore une fois légèrement l’arrière main. 

Ce que regarde le juge : Il regarde encore une fois la correction du mouvement : le parallélisme à la piste, le croisement des membres et la fluidité du mouvement mais également : la régularité de l’allure, l’incurvation (régulière), le rassembler du cheval et son équilibre.


L’épaule en dedans

L’épaule en dedans peut s’exécuter aux trois allures. C’est un travail sur deux pistes, où le cheval va se déplacer latéralement, placé dans un degré d’environ 30° à 40° par rapport à la piste, en étant incurvé de la tête à la queue sans pour autant avoir trop de pli intérieur (là est la subtilité !). Les deux épaules sont sur la piste intérieure tandis que les hanches marchent sur la piste. 

epaule
Attitude de l’épaule en dedans ©equitationpassion

Remarque : si les épaules sont à peine sortie de la piste, dans un angle d’environ 10° par exemple, on parlera d’épaule en avant

Ce que regarde le juge : Le juge regardera bien évidemment l’attitude du cheval (placé, nuque le point le plus haut et bonne incurvation sans tête tordu), la correction et la stabilité de l’angle (pas trop de pli ni pas assez avec un angle compris entre 30 et 40°) ainsi que le maintien de l’activité et pas de cheval qui se meurt petit à petit sur son travail latéral. 


Le passage

Le passage est un air de haute-école. C’est un trot très lent et très relevé et diagonalisé. Le temps « en l’air » est très long. 

Ce que regarde le juge : L’équilibre, la régularité, le geste et l’activité. Le relâchement du cheval est demandé avec une vrai discrétion de la part du cavalier. Le juge regarde également si la cadence est respecté et si le cheval est bien rassemblé et qu’il se porte lui-même. L’élasticité du dos et des foulées est également prise en compte. Enfin, la transition vers le passage et la sortie du passage sont également deux éléments importants. 

Pour mieux comprendre : Le passage


Le piaffer

images.jpeg
Nuno Olivera au piaffer ©lusitanoportal

Le piaffer est une allure considérée comme artificielle. C’est une sorte de trot, très relevé où le cheval reste bien rond. On peut le considérer comme une sorte de passage mais sur place, où le cheval n’avance pas.  

Ce que regarde le juge :  Lors du piaffer, le juge regarde la régularité de celui ci, la prise de poids (mise sur l’arrière main du cheval) et son équilibre (le cheval doit se porter seul). Il regarde également l’activité du cheval et l’élasticité du dos et des foulées du cheval. Il faut également que le cavalier veille au respect du nombre de pas diagonaux.
Pour mieux comprendre : piaffer d’Edward Gall

La pirouette

La pirouette est également une allure de haute-école. Elle s’exécute principalement au galop lors des reprises de dressage mais peut également être abordé au pas ou au piaffer. C’est l’un des exercices les plus difficiles des reprises de dressage. 
Elle peut être décrite en deux parties : l’avant main du cheval réalise un grand cercle tandis que les hanches réalisent le plus petit cercle possible. Le cheval tourne donc autour de ses hanches, l’un des postérieur (externe) tournant autour de l’autre (interne). Le galop est gardé durant le mouvement et tous les membres le suivent. L’incurvation du cheval est respecté et celui ci regarde où il tourne. 

Voice_Edward_GP_Di_arndnl_ABF58011-640x560.jpg
Edward Gall sur une pirouette ©Eqwo

Ce que regarde le juge : Le cheval doit être rassemblé et sur les hanches et se porter lui même et sembler léger. L’équilibre est essentielle lors d’une pirouette. La taille ce celle-ci est également regardée ainsi que la correction du nombre foulées, inscrit sur le protocole. Le juge regarde le pli et l’incurvation du cheval ainsi que la fluidité de la réalisation et la stabilité de l’angle encolure/tête. La correction de la figure est forcément analyser avec une attention toute particulière aux postérieurs : l’interne doit se lever du sol à chaque foulée et se reposer exactement au même endroit tandis que le postérieur externe doit décrit un petit cercle de diamètre invariable autour de l’interne. Les épaules elles doivent décrire un cercle régulier. Enfin, la qualité du galop avant et après la pirouette fait partie intégrante de la figure. 

Pour mieux comprendre : ici 

Pour aller plus loin
.

.

sources :
Youtube
Cheval haute école
Reprises FFE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s