articles·exercices du cheval·exercices en longe

Exercice n°1 – Des barres au sol au trot

Nb : A chaque fin d’article « exercice », une petite fiche résumé est disponible

Explication

L’exercice consiste à placer une petite dizaine de barres au sol sur le cercle de longe. Les barres au sol devront être équidistantes les unes des autres et se passent pour cet exercice au trot
Pensez à faire un cercle assez large pour éviter d’abîmer les articulations du cheval, car tourner en longe lui demande un vrai effort. 
Vous pouvez également mettre les barres au sol sur des cavaletti.
Pour avoir une idée des distances entre les barres, je vous invite à suivre ce lien
Voici une photo du dispositif mis en place lors d’une séance de longe avec Kiki. On peut remarquer que certaines barres sont au sols, tandis que d’autres sont sur des cavaletti et d’autres encore sont seulement sur un cavaletti. Ces changements de « hauteur » permettent de garder le cheval attentif à ce qu’il fait.

20160903_104618.jpg

Intérêts :

Pourquoi des barres par terre ?
Le travail sur des barres au sol a plusieurs intérêts : il permet par exemple de travailler la régularité du trot. En effet, en plaçant des barres au sol à distances équivalentes, le cheval va caler sa foulée sur les barres. 
On peut également travailler l’amplitude du trot en allongeant les distances et donc apprendre au cheval à s’étendre et aller chercher vers l’avant avec ses membres ou lui apprendre à se rassembler en diminuant les distances. Le cheval devra alors se redresser, se mette davantage sur les hanches et monter en l’air au lieu d’aller vers l’avant. 
Vous l’aurez compris, avec cet exercice de barres au sol, on peut faire plein de choses ! 
Au début de la séance, faite une détente classique : pas, trot, galop pour laisser le cheval s’échauffer, puis demander des transitions descendantes/montantes pour vérifier la disponibilité de votre monture. Ensuite vous pouvez commencer le travail sur les barres. Il est conseillé au départ de mettre des distances faciles pour votre cheval, sa distance pour passer les barres sans grand effort. Le travail sera alors focalisé sur la régularité du trot. Ensuite, il est possible d’augmenter la distance pour travailler l’amplitude puis raccourcir la distance pour travailler le rebond. Vous pouvez également faire varier les distances entre les barres sur le même cercle pour apprendre au cheval à faire attention et à varier son attitude. 
Pensez également à travailler au deux mains pour éviter de créer une dissymétrie des allures ! 
Pourquoi le faire en longe ? 
Effectivement, cet exercice est tout à fait réalisable monté, alors pourquoi le faire à la longe ?  Il est vrai que le travail à la longe est parfois décrié, car la multiplication des cercles peut être néfaste pour les articulations. Certes. Mais le travail en longe est avant tout un travail non monté. Et c’est important. Cela permet de voir comment le cheval se déplace sans notre « aide » mais surtout sans notre gros poids sur son dos ! Ces exercices lui permettent aussi de travailler son autonomie. Il me semble que tous les lecteurs sont des cavaliers amateurs et pour nous, il faut un cheval autonome, qui prend des décisions et qui n’attend pas tout le temps les directives de son cavalier (rapport au fait que parfois le cavalier ne sait pas quoi faire ou fait n’importe quoi) pour se sortir du pétrin (en concours par exemple, si vous voyez ce que je veux dire…). En longe, le cheval va pouvoir s’articuler comme il le souhaite et sans artifice. 
Capture d’écran 2016-09-21 à 13.38.09.png
Kiki à la détente ©cavalieredelouest

Conseils en vrac :


_ Demander conseils à votre coach avant d’effectuer cet exercice pour qu’il vous confirme qu’il est adapté à vous et votre monture
_ Si vous n’êtes pas sûr de votre cheval, mettez un filet, mors simple ou mors à aiguilles, sinon, vous pouvez longer en licol mais dites vous qu’il ne faut pas que vous ayez à tirer dans tous les sens, le but de l’exercice est de laisser le cheval travailler en autonomie ! 
PS : vous pouvez utiliser un licol plat, les licols en corde ne sont pas obligatoires pour travailler à la longe
_ Enlever les rênes pour longer au lieu des les entortiller sous la sous-gorge
_ Mettez des gants.

_ Il est possible de rajouter un enrênement avec un surfaix pour que votre cheval travaille dans le bonne attitude, mais le but est de pouvoir s’en passer et laisser le cheval libre de ses mouvements. 
_ Mettez des guêtres. Non ce n’est pas mettre son cheval dans du coton que de mettre une paire de guêtres sur les antérieurs pendant le travail à la longe, c’est souvent là que les accidents arrivent.
Présentation1.jpg.
J’espère que cet article a été utile et à bientôt pour un nouvel exercice !

Pour suivre les aventures de Kiki : Instagram
Pour être au courant de toutes les actualités : Facebook 
Pour plus de news : Twitter
Pour voir des vidéos : Chaine youtube
Pour rejoindre LE Facebook du cheval  : Horsealot
 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s