articles·Billet d'humeur·Les aventures de Kiki·reflexion

Désolé de ne pas être à la hauteur

Désolé Black de ne pas être à la hauteur, j’ai tendance à te mettre tout sur le dos. Tiens, rien qu’au dernier concours, je suis sortie énervée contre toi et ton « manque de coopération ». Oui, moi, petite cavalière de club ayant montée son parcours comme un grosse patate, je me suis plainte de ton « manque de coopération ». Et il m’a fallu attendre le debrieffing de ma coach pour me rendre compte que notre médiocre résultat était de MA faute. Ma faute. Et tu te rappelles ce que j’ai fais ? Je t’ai caressé. Oui, je venais de me rendre compte que depuis notre tour, je ne l’avais pas fais.
On peut également parler de mon dernier cours. Je suis sortie de l’école fatiguée après une semaine de cours et un peu à fleur de peau sans doute. Je suis arrivée au club, a priori de bonne humeur. Mais toi tu l’as senti. A toi on ne te l’as fais pas. Tu as bien vu que mes mouvements étaient plus raides que d’habitude, mes caresses moins agréables et mon attention dissipée. Au début ça t’as inquiété, tu t’es tendu, tu étais aux aguets. Et puis ça t’as agacé. Finalement toi non plus tu n’étais plus de bonne humeur. 

« Si vous voulez qu’il vous aime, ayez au moins la politesse de ne pas charger vos problèmes sur son dos. »
.Je te reproche souvent de ne pas être concentré, de « le faire exprès » et de me « tester ». Et moi on en parle ? Quand je suis brouillonne, quand je te mets trop la pression, quand je te trahis sur des foulées, quand je te laisse te débrouiller ou même pire, quand je te mets dans des mauvaises postures ?
Tu le sais aujourd’hui tu es catégorisé comme un cheval sur l’oeil et d’un naturel inquiet. Je le sais aussi. Et qu’est ce que je fais pour t’aider à te relaxer ? Je stresse, je nous mets la pression, je m’inquiète pour un rien. Moi aussi j’ai peur des fois. Alors quoi, moi j’ai le droit d’être inquiète, d’être de mauvaise humeur et de faire des erreurs et toi, du haut de tes 5 ans tu dois être irréprochable ?  Dis moi à quel moment je suis devenue aussi égoïste et imbue de ma personne que je me suis focalisée sur tes problèmes sans auparavant régler les miens ?
Promis Black on va changer ca. Tu vas continuer à être sans concession, à être l’éponge que je connais, à être toi enfaite. De mon côté je vais apprendre à être plus exigeante avec moi même que je ne le suis avec toi. Ca ne sera pas tous les jours le cas, mais au delà du petit casse-pied que tu es, tu es avant tout un cheval, et heureusement pour nous cavalier, un cheval, ça pardonne tout. 

 

 

Publicités

12 réflexions au sujet de « Désolé de ne pas être à la hauteur »

  1. Magnifique texte! Ça me concerne aussi (évidemment j’ai envie de dire) et ta manière de l’écrire est 15 fois plus percutante que quand quelqu’un me dit d’un ton scolaire et réprobateur que je dois encaisser les erreurs de mon couple cheval/cavalier…
    Ce texte fait écho en moi de très belle manière 🙂 Merci !

    Aimé par 1 personne

  2. Mouais… C’est pas faux et c’est bien de se remettre en question mais jte connais ma petite ! Je suis pas née de la dernière pluie, on me la fait pas à moi ! C’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire des grimaces ! La remise en question tu fais ça très bien c’est plus à prouver, faut pas tomber dans l’autodévalorisation et pas se mettre la pression. Je suis pas sûre qu’être encore plus exigeante avec toi-même soit forcément utile, t’atteints déjà des sommets.
    Sinon je suis pas sûre sûre que Black lira cet article mais bon… #teampremierdegre

    Aller je te claque une bise,
    Cordialement,
    Boutzizi

    Aimé par 1 personne

  3. Ce petit texte m’émeut beaucoup ! Il me renvoie plein de choses sur ce que j’ai vécu avec mes chevaux.
    Longtemps, Phéno a été catégorisé comme un cheval difficile, nerveux,… Depuis quelques temps, il est « mieux dans sa peau » et je ne peux m’empêcher de penser que j’étais la source de sa nervosité… Moi-même je me sens plus apaisée.
    Je me sens responsable de ces années… Mais je sais qu’il ne m’en veut pas (tant que j’ai sa pomme à chaque fin de séance ^^)

    Aimé par 1 personne

  4. Je crois qu’en tant que cavalier proprio on est (presque) tous passés par là ! en tout cas je me reconnais à 100% dans ton article, heureusement le tout est de s’en rendre compte et de veiller à pas l’oublier mais c’est un travail de tous les jours sur nous-mêmes. Comme tu dis heureusement qu’ils nous pardonnent tout !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s