articles·Billet d'humeur·reflexion

Ode aux trotteurs

Après la parution de ce petit article (ici) j’ai eu envie de partager également, un petit billet sur cette race de chevaux, souvent dénigré.

Dans l’article cité ci-dessus vous trouverez les préjugés les plus courants fait sur cette race. Laissez-moi vous montrer à quel point elle est formidable. 

Les trotteurs, kesako ? 

Le trotteur est une race de chevaux d’origine Normande (#chauvinisme), particulièrement présente dans la Basse-Normandie. Cette race a été créé au milieu du 19ème siècle et est destinée principalement à la course de trot (d’où le nom).
Il possède une morphologie particulière, avec beaucoup d’os, une taille moyenne, une tête rectiligne très reconnaissable et un sternum proéminent. Ce sont des chevaux qui trottent naturellement très bien mais contrairement aux idées reçues ils savent parfaitement galoper. Les trotteurs qui ne galopent pas sont seulement des sujets ayant couru ou ayant été à l’entrainement et qui ont appris à ne pas galoper.
Trotteur-français-course-attelée.jpg
©mag.monchval.com

Le trotteur, c’est pas cher

Oui je commence par là parce que ce n’est pas le point le plus intéressant mais il faut tout de même le souligner. En misant sur le trotteur, vous êtes sûr de ne pas vous ruiner en payant la race (sauf si vous achetez des cracks du trot, mais là n’est pas le sujet). Ce sont des chevaux dont le prix n’est pas exorbitant, qu’ils aient couru ou non. Et pour un amateur, quel est l’intérêt de se ruiner ? Vous ne cherchez pas un crack, vous cherchez un cheval qui en CSO vous emmène de l’autre côté, qui en dressage vous écoute, qui en randonnée à le pied sur. Alors penchez-vous sur un trotteur. 

giphy.gif


Les trotteurs sont faciles d’entretien

Ce sont des chevaux rustiques. Les trotteurs sont élevés en Normandie et ici, pas de chichi. L’herbe est grasse et il y a de la place alors dès qu’il fait beau (ou plutôt pas trop moche), tout le monde en troupeau et c’est parti. Ce sont des chevaux habitués à vivre dehors et rarement chouchoutés. Exit les chevaux sensibles et emballés dans du papier bulle.

Les trotteurs, des chevaux au grand coeur

Pas étonnant qu’ils soient si présents dans les club. Ces petits chevaux normands sont connus pour avoir un coeur énorme. Il n’est pas rare de les voir préférer traverser un obstacle plutôt que de refuser. Ce sont des chevaux généralement très posés dans leurs têtes, vivants depuis petits en troupeau. Même si ils peuvent être à « sang chaud » ils sont relativement froid dans la caboche et donnent tout pour le plaisir de leurs cavaliers. Que vous soyez débutants ou confirmés, le trotteur essayera toujours de vous faire plaisir. N’est-ce pas là le plus important ? 

HorseFail1.gif


Les trotteurs sont malins

Et oui, en plus d’avoir un coeur plus gros qu’eux, ces chevaux sont dotés d’une très bonne intelligente dû à leur tête bien faite. Ils comprennent vite lorsque l’on prend le temps de leurs expliquer et sont très malléables. Combien de chevaux arrivent, réformés des courses, et apprennent à galoper et sauter en 15 jours ? Le trotteur ça a du caractère mais ce n’est pas têtu ! 

raw.gif


Le coup de génie des trotteurs

Je te dresse le tableau. Tu arrives sur ton vertical à 115 mais crotte de bique, la foulée vient mal. Clairement tu ne sais pas quoi faire. Tu montes un trotteur ? Alors pose tes mains, reste tendu mon petit et laisse le faire. Il va te caler une petite foulée de trot juste devant pour corriger le tir et vu la charpente qu’il a, ce n’est pas la hauteur qui posera problème. Alors, certes, ça fait bizarre les premières fois mais c’est comme tout, on s’y habitue et si tu es un peu bigleux comme moi, ça te sauvera la vie plus d’une fois. 

 

J’espère que cet article t’as plu et t’as donné envie de découvrir cette race !
A bientôt pour un prochain article !

 

Pour ne rien rater de Cavalière de l’Ouest ! 
Facebook : Pour des compléments d’articles et des partages de bon plans
Instagram : Pour suivre les aventures de Kiki le BG et plus de photos sur les articles
Twitter : viens, on rigole bien ! 
Publicités

6 réflexions au sujet de « Ode aux trotteurs »

  1. On a tous dans le cœur un trotteur qui nous a marqué par sa gentillesse et son intelligence! Et avec qui on a appris à composer avec les virgules en CSO (3 foulées de galop + 1 de trot et hop ça passe!)

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ton commentaire 😉
      Oui c’est clair ! Après, bon ça reste des chevaux et c’est vrai qu’il n’est pas tout à fait correct de les mettre tous dans le même panier ^^. Mais je n’avais pas envie de les critiquer dans cet article et voulais écrire que du positif, on les charrie déjà assez comme ça.

      J'aime

  2. Propriétaire d’une trotteuse moi-même, je ne peux que applaudir… mais avec le même bémol que Chevaletmoi. Un trotteur, ça peut être coton de lui réapprendre la vie de « cheval de loisir », et certains sont cassés par leur vie précédente au point d’en garder des séquelles à vie, que celles-ci soient mentales ou physiques 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ton commentaire ! 🙂
      Oui bien sûr il y a des points négatifs et tout n’est pas toujours tout rose avec un trotteur qui a déjà couru (avec tous les chevaux d’ailleurs), je voulais souligner leurs qualités pour contre-balancer les critiques faites à leurs sujets et pas du tout faire un portrait réaliste. 🙂 Mais vous avez raison, il est important de le souligner 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s