articles·travail du cheval

Organiser son planning à cheval ?

En cette période de rentrée, pleine de bonnes résolutions, on va parler aujourd’hui de planning de travail. Le tableau présentée dans cet article est plutôt destiné au cavalier propriétaire où ayant une DP ou un cheval confié mais il peut être adapté à tous les profils.
Après avoir vu ce type de tableau dans de nombreuses écuries de sport et suite à la vidéo de Dance with him (ici), j’ai décidé de me lancer et de l’adapter un peu à mes besoins. Allez, c’est parti ! 

20170920_154906

 

Matériels nécessaire : 
  • un tableau véléda 
  • un feutre noir indélébile
  • des feutres de couleur effacables

Réalisation :
Contrairement à Mathilde, j’ai préférer prendre mon tableau dans le sens portrait car je préférais résonner en semaine plutôt qu’en jours. En effet, mon planning de la semaine étant organisé autour des concours du dimanche et d’autres obligations hebdomadaires, il me paraissait plus judicieux de résonner ainsi.
En haut du tableau, j’ai écris – au feutre effaçable – le mois actuelle.
Dans le coeur du planner :
En largeur j’ai donc une colonne où je marque les différentes rubriques et la date du lundi et du dimanche (ici du lundi 4 septembre au 10 septembre). Mes différentes rubriques sont : la discipline pratiquée ce jour, l’embouchure utilisée et une case remarque où j’indique s’il a été bien, s’il a vu un professionnel ce jour, si j’ai noté un changement, etc. Les 7 autres colonnes correspondent aux jours de la semaine. 
J’ai donc divisé en largeur le tableau par 8, avec une première case plus grande que les 7 autres. Je ne donne pas les dimensions, puisqu’elles vont varier en fonction de la taille de tableau choisis.
En hauteur, j’ai pris les 2/3 du tableau pour réaliser le tableau avec 4 semaines (en moyenne on a 4 semaines / mois) en répétant à chaque fois mes 3 rubriques.
J’ai donc un tableau principal avec 8 colonnes et 16 lignes.
Au feutre indélébile j’ai indiqué les jours de la semaine, et les rubriques pour chaque semaine et au feutre effaçable les dates.

20170920_154831

En-dessous du tableau :
J’ai donc gardé un tiers du planner, et ici j’ai copié l’idée de Mathilde : j’ai marqué au feutre indélébile les noms des différents professionnels que Kiki était susceptible de rencontrer/ choses à faire de manière récurrente : le maréchal, le vermifuge, les vaccins, l’ostéopathe et le dentiste. 
J’ai également placé une partie note.

20170920_154841.jpg


Remplissage du planner – au feutre effaçable – : 
Dans le tableau :
Rubrique discipline : un code d’une lettre me permet d’indiquer ce que j’ai effectué (ou de faire un planning à l’avance) : L pour longe, T pour trotting, B pour balade, P pour plat, S pour saut, C pour concours, R pour repos, etc. J’ajoute de l’information avec les parenthèses : un petit (c) si c’était un cours, un (b) si il était au box, etc.
Rubrique embouchure : Ici j’indique quel embouchure j’ai utilisé pour Black. Lc : pour licol en corde, o pour mors simple (un anneau), oo pour mors deux anneaux, etc.
Rubrique remarque : + si la séance s’est bien passé, – sinon. 
En dessous : 
En vert, la première date correspond à chaque fois à la date de la dernière fois que la tâche a été effectuée et en dessous, la prochaine date à laquelle je devrais le faire.
20170920_154836
une coquille s’est glissé ici : le prochain vermifuge sera bien évidemment en Décembre.
Dans la partie note, j’écris les choses notables générales que je ne dois pas oublier. Cette partie me permet également de faire le lien entre mes coachs et moi si jamais on venait à ne pas se croiser.
Enfin, les aimants me permettent deux choses : en placer un sur le jour de la semaine et les autres aux endroits importants. Par exemple ici, Kiki doit faire ses rappels de vaccin en Octobre. 
Voilà tu sais tout !
J’espère que cet article t’a plu et à bientôt ! 

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Organiser son planning à cheval ? »

  1. Je suis impressionnée ! Je commence pour ma part à donner le foin tous les jours 😁. Si Ganesh a faim, Ganesh ne fera rien lol.
    Pas de Maréchal (et au cas où, c’est l’ancien métier de z’hom), pas de dentiste… pourquoi faire ? T’y vas toi? Pas de vaccin, on ne fait pas ça, nous avons une hygiène de vie qui renforce notre système immunitaire depuis au moins 4 générations. Ça le fait pour le chien, les chats, les chevaux et les humains. Si Ganesh doit aller en pension je vaccine par obligation mais sauf exception, il est au pré. Vermifuge ? Systématique ? Je ne fais ça qu’en cas d’absolue nécessité, et j’ai vermifugé un chat cette année qui était infesté. Les autres n’avaient rien, chez les chevaux ça se voit dans le crotin et de toute façon, sur le comportement général. Mes chevaux n’ont jamais été vermifugé.
    Les concours, c’est tous les dimanches en ce moment. Mais je travaille avec Ganesh et Gaya : licol simple, filet simple uniquement pour la randonnée.
    Par contre je fais beaucoup de travail à pieds dans les bois. C’est l’occasion d’avoir de la belle herbe verte sauvage.
    Côté organisation, j’ai un bullet journal. C’est top ce truc là.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ton commentaire 🙂

      Oui, effectivement, quand on a son cheval à la maison, il y a beaucoup plus de chose à faire, Black est en pension, je ne m’occupe donc pas de faire son box ou de le nourrir (même si je le fais parfois).
      Pour le dentiste, oui moi j’y vais une fois par an pour faire un check up ^^ et comme Black n’a pas les mêmes conditions que les chevaux à l’état sauvage, ses dents ne s’usent pas forcément de manière optimale 🙂
      Les vaccins sont obligatoires chez nous pour les pensions mais également pour participer à des compétitions ! Ce n’est pas ton cas ? 🙂
      Pour les vermifuges oui, je fais ça de manière assez systématique 🙂
      Oui le bullet journal c’est top ! Je l’utilise aussi 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. La dernière fois que je suis allée chez le dentiste, c’était en mai ou juin 1996 😀. Les vaccins pour les compétitions, ben oui, obligée mais bon. Ça fragilise, c’est dommage.
        J’ai mis mes gros en pension quelques mois pour clôturer mes prés. Mais pas en box.
        J’avais réussi à les faire dispenser de vaccin. Après c’est vrai que les pensions vermifugent deux fois par an à cause des crottins qui trainent. Perso je ramasse le crottin des prés, je composte, moins de mouches et très peu de risque de vers.
        C’est génial le bullet, je ne m’en sépare plus 😀. Pour quand la prochaine compétition ?

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s