articles·Pour le cheval·Shopping & tests

Les sous-bandes Quick Wraps Royal de Back on Track

Caractéristique :
Les sous bandes Quick Wraps Royal de chez Back On Track se présentent comme des guêtres d’écurie ou de repos. Elles sont dotées de trois (ou quatre selon les tailles) fermetures velcro en nylon et néoprène et sont composées de deux parties, détachables et lavables séparément :
  • Une sous bande épaisse en coton américain, composé d’un tissu en polypropylène et poudre de céramique (Welltex), fondue dans le tissu avec un rembourrage en polyester et Welltex.
  • Une couche extérieure 100% néoprène pour la résistance, fermée par les 4 velcros. 
D’ailleurs la couche extérieure en néoprène se vend séparément,  ici au prix de 27€ .

Présentation1.png

 

 


Utilité :
Elles s’utilisent comme guêtres d’écurie ou de repos au box, mais peuvent également servir de protections de transport.
La poudre de céramique présente dans les bandes permet d’accélérer la circulation sanguine et ainsi éviter les engorgements ou les inflammations. Cela permet également de soulager les tensions musculaires, ligamentaires ou articulaires.

 

Capture d_écran 2018-03-08 à 17.24.07
L’objet de convoitise

Focus sur les produits Back On Track :
Nous avions déjà parlé des produits Back On Track ici mais voici quelques détails sur les propriétés thermo-réfléchissantes de la céramique : lorsque les particules de céramique présentes dans le tissu, sont stimulées, elles irradient en retour de la chaleur vers le corps sous la forme de rayonnement à ondes longues, appelée rayonnement infrarouge à ondes longues. C’est cette chaleur, renvoyée vers le corps, qui permet d’accélérer la circulation sanguine. 
Si tu veux plus de détails sur les propriétés de la céramique et des différents matériaux, je te laisse te rendre ici.

Guide de taille ?
Il existe trois tailles : S (35cm de haut), M (40 cm) et L (45cm). Comme les guêtres de dressage dont on avait parlé ici, ces sous-bandes servent à la fois pour les antérieurs et pour les postérieurs, il faut donc penser à bien choisir des tailles adaptées. Pour cela, il faut simplement de mesurer la hauteur entre le paturon et le dessous du genou pour les antérieurs et du jarret pour les postérieurs. Il suffira ensuite de regarder quelle hauteur correspondra le mieux. En cas d’hésitation, il vaut mieux partir sur la plus petite taille. 
A titre d’exemple, je n’en ai pris que pour les antérieurs et j’ai choisi du S (cheval d’1m50 aux membres fin).

Crash Test : 
J’ai investi dans ces sous-bandes car je cherchais des protections de transport qui ne glissent pas, contrairement aux protections classiques. Je n’avais pas non plus envie d’utiliser des bandes pour transporter Kiki (tous les pas doués de la pose me comprendront), car si c’est pour avoir la boule au ventre tous le trajet que ces dernières se fassent la malle et provoquent un accident, non merci ! Depuis que j’ai Kiki, où je ne mettais rien, où je lui mettais les guêtres fermées en néoprène de chez Horze, que j’utilise également pour le travail sur le plat et les trottings. Ces sous-bandes sont tombées à pic, et leur propriété désengorgeante sont un vrai plus : idéales après son tour, quand le cheval doit remonter dans le camion et rester immobile pendant quelques temps (ça n’empêche pas de bien le marcher, bien entendu…) ! 
Premier test – Aux écuries : La taille S va parfaitement aux antérieurs de Kiki. Après quelques longueur au pas et au trot dans l’allée, elles n’avaient pas bougés d’un pouce. Je l’ai donc laissé une petit heure au box avec et à mon retour, les bandes étaient encore parfaitement en place.
20180310_101408.jpg

Après une heure au box

 

Deuxième test – Dans le camion : le lendemain de la réception de ces protections, on partait en concours ! A l’avant, Kiki était équipé des sous-bande Back-on-Track et à l’arrière des guêtres confort HKM. Crash test : 45 minutes de camion deux places, en compagnie d’un cheval calme (en roulant et à l’arrêt). Résultats : à la descente du camion, Kiki était frais comme un gardon, et les bandes n’ont pas bougé.
Au retour à la maison, après un concours où Kiki semblait avoir mangé du lion et où il a sauté partout en plus des barres, les membres étaient secs, pas de traces d’engorgement ou de molettes. 
! les membres étaient légèrement chauds, ce qui est normal après avoir laissé poser les protections, il vaut donc veiller à ne pas passer à côté d’une inflammation. La température est censée redescendre rapidement après avoir découvert les membres.

Avis :
Ces bandes font désormais parties de ma liste des indispensables à emmener en concours. Elles sont légères, pratiques à poser et facile à stocker ! Elles protègent bien et permettent de soulager les membres, surtout quand le cheval doit rester immobile ! 

Où les shopper ?
Sur différents sites et notamment sur Back on Track au prix de 97€.

IMG_4542.jpg

J’espère que cet article t’as plu et à bientôt !  

 

Pour ne rien rater de Cavalière de l’Ouest ! 
Facebook : Pour des compléments d’articles et des partages de bon plans
Instagram : Pour suivre les aventures de Kiki le BG et plus de photos sur les articles
Twitter : viens, on rigole bien !
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s