articles·Cavalier·Lifestyle

J’ai testé : un concours complet #2

Il y a quelques jours, je te racontais le début de notre dernière aventure avec Kiki (ici) : notre toute première sortie en complet ! Aujourd’hui je te raconte la suite et tu vas voir que l’on a brillé par notre.. Bon, on a brillé par notre bonne humeur !

D’ailleurs, merci aux copines venus en renfort !

Arrivée sur les lieux, pas question de perdre du temps, il faut aller chercher les dossards, faire la reconnaissance de l’hippique et se préparer pour le dressage, la première épreuve d’un complet. Les camions des clubs font progressivement leur entrée sur le parking et nous assistons, ébahis, à un drôle de manège : les cavaliers descendent les chevaux et refont les pions/tentent désespérément de rendre à leur cheval jaune sa couleur grise d’autrefois, et pendant ce temps-là, coach et/ou parents sortent tables de piques niques, parasols et chaises pliantes et forment de véritables campements autour du camion. C’est qu’ils sont organisés, les clubs orientés CCE ! Ça arrive de temps en temps en CSO mais cela fait plus parti de l’exception que de la règle…

Pas le temps de rester là en gobant les mouches, Kiki, frais comme un gardon, regarde les autres chevaux avec sa tête de vainqueur. Si tu savais mon petit…Il ne va pas être question de savoir qui galope le plus vite à la détente aujourd’hui…

Nous sellons rapidement : tapis blanc, filet simple, selle (mixte), et protections qu’il nous faudra enlever avant d’entrer sur le carré et nous voilà partis pour 40 minutes de détente aux trois allures.


DRESSAGE

La détente du dressage se déroule plutôt bien même si Kiki glisse beaucoup sur la carrière en herbe (faire le mariole dans le paddock est plus facile..). Vient le moment d’entrer dans le manège par un court couloir mais qui visiblement fait très peur puisqu’il fait un cirque MONSTRE pour rentrer, il tente de faire demi-tour, il se pique debout, il trotte sur place et fait un bruit monstre sur le bitume, les juges se demandaient ce qu’il se passait et ont même laissé échapper un « et beh dis donc » quand finalement il est entré dans le manège en ronflant… On partait bien ! La suite, vous la connaissez surement déjà. Il était très très contracté, complètement sur le frein et je voulais tellement faire comme si de rien n’était… Que je n’aie effectivement rien fait ! Nous déroulons une reprise médiocre, sans mise en avant, avec un cheval contre la jambe, la tête perchée en l’air et qui refuse catégoriquement de marcher au pas sur la diagonale : il trottine puis s’arrête en X et finit la diagonale en marchant en crabe pour faire son crottin. La partie au galop, qui aurait dû être la meilleure n’est guère mieux puisque je ne l’emploie pas du tout, il reste donc tête en l’air sans galop et ne se ploie pas du tout. Nous ne sortons toutefois pas trop déçus car avec l’entrainement que l’on avait, on ne pouvait pas tellement prétendre à mieux, surtout que je ne suis vraiment pas à l’aise au trot assis avec lui et je me contracte beaucoup (notre passé me joue encore des tours)… En tout cas, promis, on va y remédier !

Capture d’écran 2018-06-15 à 18.47.37.png
Un des bons moments @Maëva G.

SAUT

Entre le dressage et le saut, nous avions 30 minutes pour se préparer. Nous avons eu le temps de retourner au camion, desseler, le faire boire, le brosser et re-seller.

Pour l’épreuve de saut, il n’y a pas grand-chose à dire, ce n’était vraiment pas gros ni technique par rapport à ce que l’on fait d’habitude (et on ne peut pas qualifier ce que l’on fait d’habitude de technique ou gros, simplement là, c’était une club 3 donc 70 cm, logique). Mais ne me sous-estimons pas !! J’ai quand même réussi à mal monter !! Heureusement, Kiki fait le job et nous sortons sans faute, dans le temps, sans grande gloire.

IMG_5134.JPG
©Maëva G.

Après le saut, une grosse pause de trois heures nous attendait. Avec les copines on a pu se poser tranquillement et faire brouter Kiki, qui pensait que sa journée était terminée et qui roupillait et broutait au soleil.

Note à moi-même : prévoir des piquets et du fil, cela peut être bien pratique !

Note à nous même : la prochaine fois, on prend tables et chaises !


CROSS

Pendant la pause, nous sommes partis faire la reconnaissance du cross : 9 obstacles et un passage obligé (PO) dans le gué. Sans élément de comparaison, je ne pourrais pas vous dire si celui-ci était technique ou non pour une club 3 (ou Poney 1, le cross est le même). En tout cas, on redoutait quelques obstacles et notamment le 4 : un petit dôme blanc en descente, le 5 : un vertical juste après la descente après un angle droit et le gué.

Après la reconnaissance, nous avons appris que le gué allait être ouvert pour y passer au pas avant l’épreuve. Cette possibilité est indiquée dans le règlement et laissé à discrétion des organisateurs mais je ne pensais pas qu’ils « s’embêtaient » avec ça. Nous y sommes allés, et vu la difficulté pour le faire entrer, ce n’était pas du luxe !

Après un cramponnage dans les règles de l’art de la DDE (voir photo), et une galère sans nom pour fermer mon gilet de cross qui à force d’être resté dans l’armoire s’était bien grippé, c’était parti pour la détente !

NB : le Kinesyl© de Ravène, au-delà d’être un très bon baume pour les tendons, marche également très bien comme dégrippant pour fermeture éclair !

IMG_8464.jpg
La DDE au boulot ©Laura L.

A la détente, Kiki le guerrier était à fond les ballons, accroche-toi cocotte, c’est parti ! On aurait dit qu’il avait fait ça toute sa vie.

Sur le cross, pareil, un cheval assez sûr de lui, avec une cavalière… Non, bon, ok je ne ressemblais pas franchement à une cavalière de cross… Pas tellement en équilibre, sans montre (dans la folie du protège dos, on oublie la moitié de ses affaires, on s’estime heureux que Kiki avait quand même toutes ses protections), c’était grillé d’avance.

Nous déplorons une dérobade sur le 5 (la belle boulette de ne pas arriver droit sur l’obstacle, donc il ne comprend pas que c’est celui-là et il passe à côté…) mais sinon un super tour je suis trop contente que cette première expérience se soit aussi bien passée !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voilà, tu sais désormais tout de notre première sortie en Complet ! Kiki a semblé apprécié cette journée et de mon côté je me suis éclatée ! Plus qu’à recommencer pour le vérifier (et ça devrait arriver très bientôt, check notre Instagram pour être au courant).

J’espère que cet article t’a plu et à bientôt !

En attendant, je te laisse avec d’autres photos de la talentueuse Laura 😉

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

6 réflexions au sujet de « J’ai testé : un concours complet #2 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s