A la une·articles·Les aventures de Kiki

Kiki m’a dit : Arrête de m’insulter !

L’autre jour, alors que je brossais Kiki avant une séance de travail, le gros était tranquillement en train de se détacher. En ressortant de la sellerie, je n’ai pas pu m’empêcher de m’écrier : « Mais quel petit emmerdeur celui-là ! »
Kiki s’est alors retourné, furieux :
« Tu n’en as pas marre de toujours m’insulter ? Tu aimerais que je fasse la même chose ? NON ! Tais-toi ! Tu n’arrêtes pas de parler de respect mais tu ne vaux pas mieux que les autres ! »
J‘ai tenté de lui expliquer que ce n’était pas vraiment une insulte, et que c’était plutôt affectueux. Finalement petit emmerdeur, c’est mignon, ça n’a rien à voir avec les insultes de sale bourrin d’autre fois… Mais Kiki n’a rien voulu savoir : 
 » J’aimerais bien savoir pourquoi  au moins à l’époque, ils n’étaient pas hypocrites, les chevaux servaient d’outils de travail, de moyen de transport ou de labour. Mais je suis quoi pour toi, moi, si ce n’est un loisir ? Et sous couvert d’amour, tes remarques sont bien plus insidieuses ! Ça montre le peu de respect que tu me portes, tu ne me considères que comme ton faire valoir : petit con, petit emmerdeur, le boulet, c’est ça pour toi, aimer un cheval ? « 
Bredouillant que mon ton était affectueux, bien que parfois un poil ironique. Ça ne lui à guère plu : 
« Et tu penses que nous on maîtrise l’ironie ? Le sarcasme ? Ce sont bien des discours d’humanoïde égocentrique. Effectivement, le ton que tu emploies à beaucoup d’importance, et je préfère un ‘petit con’ dit d’une voix douce, qu’un ‘Kiki champion’ clamé d’une voix tonitruante. Mais si tu essayais d’être positive ? Parce que sans t’en rendre compte tes insultes jouent sur ton état d’esprit et ton état d’esprit joue sur le mien.
Arrête de m’insulter à tout bout de champ. Traite moi comme ton égal, fais moi sentir à quel point je suis spécial et alors, en pleine confiance, je te laisserai sans voix. »
Je suis restée scotché. Et comme de nous deux, c’est lui le plus mature, il ne m’en a pas tenu rigueur, et a immédiatement retrouvé son entrain légendaire.
J’espère que cet article t’a plu et à bientôt !

 

Pour ne rien rater de Cavalière de l’Ouest ! 
Facebook : Pour des compléments d’articles et des partages de bon plans
Instagram : Pour suivre les aventures de Kiki le BG et plus de photos sur les articles
Twitter : viens, on rigole bien !
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s